Articles et etudes sur les cephalees et migraines

Les céphalées chez les enfants et troubles de comportement

Selon les conclusions d’une étude nationale aux Etats-Unis les enfants qui ont des migraines et des céphalées fréquents sont susceptibles d'avoir des problèmes affectifs, comportementaux et sociaux. Ils étaient 3,5 fois plus susceptibles que les autres enfants de signaler des symptômes émotionnels, y compris d'être inquiets, malheureux, nerveux et effrayés. Ils étaient 2,5 fois plus susceptibles que les autres enfants à présenter des problèmes comportementaux tels que la colère, les combats, le mensonge et la tricherie. Et ils étaient 2,6 fois plus susceptibles de présenter des problèmes d'hyperactivité et d'inattention. Strine, T.W. Pediatrics, May 2006; vol 116: pp 1728-1736.

Les Céphalées chroniques quotidiennes liées à des traumatismes à la tête ou aux cervicales

Selon une étude de l’université médicale d’Oklahoma, les traumatismes à la tête et aux cervicale sont un facteur de risque significatif pour l’apparition de céphalées quotidiennes chroniques. Les chercheurs ont également évalué l'effet cumulatif des traumatismes à la tête et aux cervicales et constaté qu'il y avait une tendance linéaire significative : les personnes avec 3 ou plus de traumatismes présentaient un risque accru de céphalées quotidiennes chroniques (un ratio de 3,6), comparés à ceux sans traumatismes. American Academy of Neurology 59th Annual Meeting: Session S05.002. Presented May 1, 2007.

Les migraines liées aux changements structurels du cerveau

Une nouvelle étude suggère que les migraines répétitives peuvent entraîner ou être le résultat de changements structurels dans le cortex somatosensoriel. Dans cette étude comparative des chercheurs du centre d’imagerie biomédicale au Massachusetts General Hospital, à Boston, ont trouvé, qu’en moyenne, le cortex somatosensoriel chez les migraineux était 21% plus épais que ceux des non-migraineux. La plupart de ces personnes avaient été atteintes de migraines depuis l'enfance et donc la sur-stimulation à long terme des champs sensoriels dans le cortex pourrait expliquer ces changements. Dr Hadjikhani a ajouté que cette étude pourrait expliquer pourquoi les individus souffrant de migraines souffrent souvent d’autres troubles tels que les maux de dos ou la fibromyalgie. Neurology. 2007;69:1990-1995.

D'autres études

Selon l'OMS, les céphalées sont insufisamment prises en compte dans le monde

Les céphalées sont répandus dans le monde, mais pas suffisamment reconnus, diagnostiqués et traités, selon un nouveau rapport publié par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).
"Cette première enquête mondiale..., montre la négligence, dans le monde entier, d'un important problème de santé publique, et révèle les insuffisances des réponses qui y sont apportées dans le monde», écrivent les auteurs.
Les résultats montrent que 10% des adultes dans le monde souffrent de migraines, et de 1,7% à 4% des adultes ont des maux de tête plus de 15 jours par mois.
« Les professionnels de santé ont besoin de meilleures connaissances sur la façon de diagnostiquer et de traiter les céphalées qui contribuent à un problème de santé publique majeure », concluent les auteurs. Selon le Dr Randolph Evans, professeur de neurologie au Baylor College of Medicine à Houston, au Texas, les médecins du monde entier, y compris aux États-Unis, n'ont que quelques heures de formation médicale sur les céphalées. «Même en neurologie, l'enseignement sur les maux de tête peut être inadéquate.», a-t-il dit.
"Nous espérons que la prise de conscience de l’importance des des céphalées primaires au niveau mondial, aboutit à plus d’éducation dans ce domaine pour les médecins et les autres professionnels de santé et l'allocation des fonds de recherche supplémentaires", a-t-il ajouté.

WHO Atlas of Headache Disorders and Resources in the World 2011

Une flexibilité extrême triple les risques de migraines

Selon un étude parue en 2011, les personnes atteintes de formes graves d’hyperlaxité ont plus de risques de migraines. Ils ont également tendance à avoir des migraines plus sévères et plus fréquentes.
Les chercheurs disent que les deux conditions - le syndrome hypermobilité articulaire et les migraines - peuvent avoir des causes enracinées dans le même problème.
Les chercheurs n’étaient pas que les migraines sont plus fréquentes chez le groupe de patients hyperlaxes, mais ont été impressionnés par les chiffres : «Le fait que nous ayons trouvé que 75% de patients hyperlaxes avaient la migraine a été énorme."
Dans la population générale, près d'une femme sur cinq est atteint de migraine (pour les hommes, c'est environ une personne sur 16). L'hyperlaxité ou ‘hypermobilité articulaire n'est pas strictement douloureux, mais beaucoup de gens diagnostiqués avec elle ont beaucoup d'autres problèmes médicaux, comme la fibromyalgie, des douleurs cervicales, des troubles du sommeil et l'anxiété.
Le syndrome hypermobilité articulaire peut affecter jusqu'à 10% des femmes, a dit un des chercheurs.

Cephalalgia April 2011 vol. 31 no. 5 603-613

Coenzyme Q10 pourrait aider à la prévention des migraines chez les enfants et adolescents

Donner du Coenzyme Q10 aux enfants pourrait retarder l'apparition de migraine chez ces derniers, même si les études sur les enfants manquent. Le Dr Andrew Hershey de l’hôpital pour enfants de Cincinnati et ses collègues remarquent que la CoQ10 a montré son efficacité dans la prévention de la migraine chez l'adulte, mais la recherche pédiatrique est insuffisante.
"Coenzyme Q10 a un rôle unique dans le métabolisme énergétique et les processus inflammatoires qui peuvent faire partie intégrante de la physiopathologie de migraine», a déclaré le Dr Hershey.
"La coenzyme Q10 est déficiente chez les migraineux, et une supplémentation semble avoir un avantage au début lorsqu'il est ajouté à un plan de traitement pluridisciplinaire», a poursuivi le Dr Hershey.
Cephalalgia June 2011 vol. 31 no. 8 897-905

Une hernie discale cervicale basse peut provoquer des maux de tête d’origine cervicale

Selon une étude parue en 2007, dans certains cas, une hernie discale du rachis cervical inférieur conduira non seulement à la douleur cervicale et douleurs irradiant dans le bras, mais aussi des maux de tête.
Dans le journal Cephalagia le Dr Diener et ses collègues rapportent que 12 des 50 (24%) patients avec une hernie discale cervicale en dessous du niveau de C4 se plaignent de douleurs au cou et d'apparition de maux de tête, contre seulement 2 sur 50 (4%) patients du groupe contrôle avec une hernie discale lombaire. Cette différence était statistiquement significative.
Dans leur rapport l'équipe du Dr Diener fait remarquer que des maux de tête d’origine cervicale provoqués une irritation ou une lésion des racines en C1-C3 est bien accepté. Cependant, jusqu'à présent, le fait que les racines cervicales inférieures projettent également dans le complexe du trijumeau cervicale n’était pas connu.
Les résultats actuels, écrivent-ils, "indiquent que les récepteurs de douleur des racines cervicales inférieures peuvent converger vers le noyau du trijumeau."
Cephalalgia 2007;27:1050-1054.

Pourquoi les personnes souffrant de migraine devraient prendre du magnésium

Le magnésium est un élément essentiel dans de nombeux processus intracellulaire et semble jouer un rôle important dans la pathogenèse de la migraine. Or les tests sanguins routines ne reflètent pas la quantité véritable de magnésium (dont moins de 2% peut être mésuré dans ces tests). Le manque de magnésium pourrait promouvoir une dépression corticale, hyperaggregation des plaquettes, affecter le fonctionnement des récepteurs à la sérotonine, et la synthèse et la libération de nombreux neurotransmetteurs.
Les migraineux peuvent développer une carence en magnésium en raison de l'incapacité génétique à absorber le magnésium, l'excrétion de quantités excessives de magnésium à cause du stress, faible apport nutritionnel, et plusieurs autres raisons. Il existe des preuves solides que la carence en magnésium est beaucoup plus répandue chez les migraineux que chez les témoins sains.
Compte tenu des caractéristiques de magnésium, le fait que la carence en magnésium peut être présente dans près de la moitié des patients migraineux, et que des tests sanguins de routine ne sont pas indicatifs de l'état de magnésium, un traitement empirique avec du magnésium par voie orale est justifiée chez les migraineux.

J Neural Transm. 2012 Mai; 119 (5): 575-9.

La force des muscles de la nuque et des épaules chez des patients souffrant de céphalée de tension

Les céphalées de tension sont très répandues, et sont caractérisées par une augmentation de la sensibilité des muscles avec'augmentation de fréquence et intensité des maux de tête.
Selon cette étude parue en 2015, les patients souffrant de céphalée de tension montraient une diminution de la force musculaire dans les muscles extenseurs du cou, induisant un rapport d'extension / flexion cervicale réduite par rapport aux personnes en bonne santé.
Cephalalgia. 2015 Apr 1.

Une douleur aux membres pourrait être la manifestation d'une migraine

Selon une nouvelle étude, les enfants et les adultes peuvent éprouver de la douleur dans un membre comme faisant partie du spectre de la migraine.
Cette douleur est définie comme une douleur intermittente dans le bras ou la jambe lors d'un épisode de migraine et maux de tête, mais qui peut également se produire en l'absence de maux de tête.
Ce sont des symptômes communs et un tiers des enfants aura une douleur du membre associé à leurs migraines.
Les douleurs sont au bras, à la main, à l'épaule, la poitrine et le cou. La douleur du membre est unilatérale, mais pourrait changer de côtés. Le mal de tête pourrait avoir lieu avant, pendant ou après la douleur du membre, et la douleur du membre chez les adultes pourrait se produire sans maux de tête. La douleur du membre chez les enfants agit comme la migraine, en ce que la personne est souvent pâle et il/elle est moins actif.
Chez les adultes, une cause de la douleur migraineuse d’un membre peut être confondu avec une compression nerveuse, une nevralgie, un syndrome du défilé thoracique, syndrome de fatigue chronique, les symptômes fonctionnels, ou l'arthrite. Chez les enfants, on pourrait les confondre avec des douleurs de croissance, douleurs osseuse ou pathologie articulaire, et le désir de ne pas aller à l’école.
XXII Congrès mondial de neurologie (WNC). Résumé 180. Présenté 1 Novembre 2015.

Mâcher du chewing gum : une cause sous estimée de maux de tête

Une nouvelle étude suggère que mâcher du chewing-gum peut être un élément déclencheur des maux de tête. Les chercheurs, croient que mâcher du chewing-gum de façon excessive peut provoquer des maux de tête non pas par l'ingestion d'aspartame, comme cela a été suggéré précédemment, mais en mettant un effort excessif sur l'articulation temporo-mandibulaire (ATM).
On a demandé aux participants à l'étude d’arrêter de mâcher du chewing-gum pendant un mois. Après cette interruption, la plupart des patients ont eu une résolution complète ou une amélioration de fréquence et l'intensité des maux de tête.
Les patients ont ensuite été invités à recommencer à mâcher du chewing-gum. Tous ceux qui avaient signalé un soulagement complet ou partiel des maux de tête ont signalé une rechute, dans la semaine qui suivit.
Il a été montré que les maux de tête sont effectivement liés ou provoqués par un dysfonctionnement de l'Articulation Temporo-Mandibulaire (ATM). Mâcher du chewing-gum ainsi que d'autres habitudes tels que le grincement des dents, impose un fardeau mécanique sur l’articulation ATM.
Pediatr Neurol. 2013; 50: 69-72.

La force des muscles de la nuque et des épaules chez des patients souffrant de céphalée de tension

Les céphalées de tension sont très répandues, et sont caractérisées par une augmentation de la sensibilité des muscles avec'augmentation de fréquence et intensité des maux de tête.
Selon cette étude parue en 2015, les patients souffrant de céphalée de tension montraient une diminution de la force musculaire dans les muscles extenseurs du cou, induisant un rapport d'extension / flexion cervicale réduite par rapport aux personnes en bonne santé.
Cephalalgia. 2015 Apr 1.